• Aujourd'hui, c'est le nouvel an chinois.

    Vous qui me connaissez , savez que c'est un évènement qui me tient à coeur. Cette année nous rentrons dans l'ère du Cochon de terre. Le Cochon est un symbole de chance et de prospérité. C'est aussi une année de renouveau. (chouette, ça va nous faire du bien! Lol!)

    Je vous souhaite à tous un très bonne année du Cochon! yes

    Nouvel An

    photo trouvée sur zodiaquechinois.com

     

     


    21 commentaires
  • Voilà, c'est fini, le calvaire est fini. Son calvaire est fini. Mon père est mort. Notre calvaire à nous se poursuit. Plus léger, car le sien est fini. J'ose espérer qu'il est parti en paix. C'est ce que nous a dit le docteur chargé des soins palliatifs. Mais quand j'ai vu mon père juste avant la fermeture du cercueil; je ne sais pas. C'était tellement surréaliste, tellement dur...J'espère de tout mon coeur qu'il est parti soulagé et en paix....

    Ma mère et moi avons été bien entourées par la famille et les vrais amis. j'ai voulu dire quelques mots lors de la célébration que nous avons voulu simple comme Papa l'aurait souhaité, voilà ce que j'ai dit:

    Merci à vous d'être venus aujourd'hui rendre hommage à mon père.

    Je voulais remercier toutes les petites âmes bienveillantes, qui depuis des mois, sont présentes pour nous soutenir dans cette tempête qui a naufragé nos cœurs. Des petits pots de miel aux gâteaux moelleux, des marmites de soupe aux bons légumes du jardin, de coups de main en coups de fils réconfortants, pour toutes ces attentions auxquelles papa a été sensible

    Pour certains c'était l'instit, le Maitre, ou encore le Père Pasquet. C'était aussi l'entraineur.

    C'était Serge, l'ami, le cousin, le beau frère, le mari...pour moi c'était mon père.

    L'esprit aiguisé, parfois exigeant, souvent espiègle et rieur, il avait surtout le talent du coeur, celui de changer les vies par son amour indéfectible. Ami toujours sincère, confident attentionné, il savait révéler nos qualités cachées, nous donner du courage quand le chemin se dérobait sous nos pieds. Amoureux de la nature, friand de poésie et littérature, gourmand et gourmet, fin cuisinier et bricoleur ingénieux. De nos souvenirs s'envolent éolienne, système solaire et circuit de l'eau. Vous rappelez-vous? C'était aussi un homme d'honneur et de courage, allant toujours de l'avant.

    Aujourd'hui, c'est ce que nous devons faire, aller de l'avant. Parler de lui simplement comme nous l'avons toujours fait. Rire comme avant aux bons mots qu'ensemble nous apprécions tant. Rire, sourire, penser à lui...laisser son prénom être le chant réconfortant qu'il a toujours été. Parce que le fil n'est pas rompu, mon père n'est pas loin, il est le vent qui souffle dans les arbres, il est le scintillement du soleil sur la mer, il est l'envol des oiseaux silencieux qui tournoient dans le ciel. Il est là, dans nos coeurs, juste de l'autre côté... 

    Pour lui aujourd'hui une autre vie s'ouvre, je l'espère, plus douce et plus légère. Pour nous, aujourd'hui, une autre vie à construire sans lui, mais peut -être, sous sa protection, sous son regard rieur et espiègle, comme avant....


    23 commentaires
  • Bonjour à tous,

    J'espère que vous allez bien et que les préparatifs de fêtes se déroulent bien.

    Depuis la dernière fois, l'état de Papa a bien changé. Il est hospitalisé depuis 15 jours, son état s'étant dégradé avec une hausse de calcium dans le sang dûe à la progression de la maladie. Ce qui le rend plus faible et aussi très confus. Il ne peut plus tenir sur ses jambes, ne s'alimente plus (à part 2 biscottes de miel), et n'arrive plus à parler. Le son a du mal à sortir de sa bouche et c'est très éprouvant pour lui et pour nous de ne plus pouvoir communiquer normalement.

    Quand il arrive à s'exprimer c'est pour dire qu'il est fatigué de tout, qu'il veut s'en aller, qu'il veut que ça s'arrête. Maman est courageuse, elle va le voir tous les jours et moi le we. Nous restons près de lui, on lui tient la main, on essaie de sourire, de dire des choses. Des fois aussi, il nous fait comprendre qu'il ne veut pas nous voir. Je crois que c'est pour nous protéger, il sait que cela nous fait mal de le voir comme ça. Il en a marre...

    Nous n'avons pas fait de sapin de noel à La Teste, pourtant maman et moi avions acheté de nouvelles déco mais le we dernier, pas le coeur à le faire, trop fatiguées, trop dérisoire. Le lundi quand je suis rentrée chez moi, j'ai fait mon sapin, avec mes vieilles déco, et ça m'a fait du bien. On vit au jour le jour, suivant les humeurs, les colères et les peines.

    J'ai l'impression de vivre dans 2 mondes parallèles, d'être sur une autre planète, que tout ça est juste pas possible. Voilà, je ne sais pas quoi vous dire d'autre...

    Comme promis, voici les photos de mon stand sur les 2 marchés de Noël que j'ai fait en Haute Garonne. De belles expériences, de belles rencontres aussi avec des créatrices, des clientes. Des moments qui m'ont fait du bien.

    Quelques nouvelles

    Quelques nouvelles

     


    30 commentaires
  • Voilà un mois que je n'ai pas écrit. Je sais que vous pensez à moi et à mon petit Papa, et sachez que moi aussi je pense beaucoup à vous. Il me faut toujours du temps pour digérer les nouvelles, c'est pour ça que je ne vous écris que ce soir.

    Après la 4e séance de chimio, les examens ont montré que le cancer avait beaucoup progressé et que la chimio ne servait à rien sinon à l'affaiblir encore plus. Tout traitement a donc été arrêté. L'oncologue lui a dit qu'il pouvait lui rester 6 mois, peut être un peu plus, peut être un peu moins. Sur le moment, bizarrement, cette nouvelle nous a, mes parents et moi, presque libérés. Papa a eu comme le coeur plus léger, car il n'y a plus cette sensation d'avoir le cul entre 2 chaises, ce faux espoir lié à la chimio, la peur de savoir si ça va marcher ou pas... Maintenant, juste gérer le temps qui reste...

    Je vais chez mes parents 1 we sur 2. Il y a encore 15 jours, ça n'allait pas trop mal...il s'alimente un peu mieux, on essaie de faire des choses, je lui masse les pieds avec des huiles essentielles, il adore! on discute...

    Aujourd'hui je viens de rentrer. Et j'ai une sacrée boule au coeur, à la gorge et à la tête, car ce we j'ai trouvé qu'il avait beaucoup décliné en 15 jours. Et c'est dur pour lui, comme pour nous de le voir si diminué. C'est comme si la maladie, lui enlevait un peu plus de vie et de dignité à chaque fois. Heureusement, pour l'instant, il ne souffre pas.

    Il m'a confié qu'il en avait marre, qu'il voulait que ça s'arrête....c'est dur...dur à entendre, dur à vivre

    On a quand même évoqué Noël. Maman a acheté de nouvelles déco, pour faire un sapin tout neuf et pimpant. On essaie de se projeter...Comme je vais être présente sur 2 marchés de Noël comme créatrice, ils m'ont aidé tous les 2 à faire des étiquettes, à fabriquer des présentoirs pour les bijoux que je vais exposer. Papa était content de se rendre utile, de participer, ça lui a fait du bien. Pendant quelques heures il a pensé à autre chose.

    Voilà les nouvelles. Désolée, cet article est long, pas très gai, mais je voulais vous tenir au courant.

    A venir, des articles plus joyeux sur mes expositions sur les marchés de créateurs, mes nouvelles créations en argile polymère et quelques photos de mariages que j'ai faites cet été.

    Bises à tous


    31 commentaires
  • Je suis en vacances à partir de ce soir biggrin et je vais prendre la route pour aller chez mes parents. Je vais y rester pratiquement toute la semaine prochaine et je ne serai donc pas sur les blogs.

    En attendant, je partage avec vous ce petit moment de gourmandise et vous donne RDV fin de semaine prochaine! Portez vous bien!

    Pause gourmande


    31 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique