• Lecture: Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau

    Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau

    Présentation

    C’est l’histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d'Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu'on appelle Le Breton, de Flora et d'Árpád. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que la vie un jour a pris pour un punching-ball.

    L'histoire de gens qui n'avaient aucune chance de se croiser, mais qui tous, un jour, enfilent de grosses chaussures, un sac à dos et mettent le cap vers les confins de l'Espagne, le bout du monde, la fin de l'Europe : Saint-Jacques-de-Compostelle.

    Sans se douter que ce chemin emporte ceux qui l'arpentent bien plus loin que ce qu'ils pouvaient imaginer ...

    Lecture: Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau

    Mon Avis

    Comme j'ai aimé ce livre! comme j'ai aimé suivre ces personnages, sur ce chemin de douleur et de courage. Une écriture simple, fine et sans mièvrerie. Des hommes et femmes attachants, malmenés par la vie, abîmés chacun à leur façon. Des gens comme vous et moi, car chacun d'entre nous a sa pierre à porter. En lisant, j'ai marché avec eux, partagés leurs espoirs, leurs peurs et leurs joies. Quel plus beau cadeau qu'un livre qui fait partager ça.

    Pas besoin d'être croyant pour lire ce roman, d'ailleurs, il ne parle pas de religion, pas besoin d'être randonneur non plus, juste être un humain en quête de soi, de vie, et de mieux...

    Un livre qui donne envie de prendre la route


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Juin à 01:23

    Le titre donne déjà envie... puis l'enthousiasme de la lectrice se dessine et les mots confirment l'impression première. Des vies qui se rencontrent sur des chemins gorgés de vie, de spiritualité, on a envie de se joindre à l'aventure...

    Je t'embrasse, passe une belle journée, gare au soleil, son ardeur est particulièrement zélée... Gros bisous et tendres pensées!

    Cendrine

    2
    Lundi 19 Juin à 05:46

    Moi qui fait de la randonnée quelquefois et qui aime ça, ce livre devrait me plaire et pourquoi pas me donner envie de faire moi aussi ce grand voyage vers Compostelle !!

    Je te souhaite une bonne semaine. Bisous

    3
    Lundi 19 Juin à 06:38

    le col roulé d'hier est pour mon mari.....il a toujours froid l'hiver, je précise car en ce moment la chaleur est bien là ....douce journée à toi

    4
    Lundi 19 Juin à 06:40

    elle a l'air chouette cette histoire ! bonne journée

    5
    Lundi 19 Juin à 06:54

    Moins de chaleur ce matin avec les entrées maritimes ,ça fait du bien !

    Bonne semaine

    6
    Lundi 19 Juin à 07:37

    l'histoire n'a pas l'air mal du tout, tu es assez enthousiaste et tu donnes envie de le lire.

    très belle journée, bises

    danièle

    7
    Lundi 19 Juin à 10:03

    Passe un bon lundi ,gros bisous

    8
    Lundi 19 Juin à 13:05

    Qui donne envie de prendre la route ?

    que veux-tu dire par là ?

    en tout cas, il livre que t'aura fait beaucoup de bien May ...

    gros bisous

    9
    Lundi 19 Juin à 15:10

    Sûrement un bon livre et je note pour plus tard.

    Là il faut que j'arrête d'acheter; je dis ça mais je vais bientôt recevoir une commande de plus de 10 livres d'occasion.

    Bisous

    10
    Lundi 19 Juin à 16:20

    j'ai des livres a lire en retard lors quand je serais a jour on verra pour celui-là

    bisous et douce semaine

    11
    Lundi 19 Juin à 19:43

    coucou ton article donne envie de lire ce livre ; bisous

    12
    Lundi 19 Juin à 20:51

    im a m'air génial,

     j'ai fait ce chemin à une époque où il était peu connu, un régal, il apparaissait juste en Gr, sans pub autour;

    bises

    DOmi

    13
    Lundi 19 Juin à 21:24

    bonne soirée, May

    gros bisous

    14
    Lundi 19 Juin à 21:45

    A te lire cette histoire semble intéressante

    Passe une belle soirée May

    Bisous

    15
    Mardi 20 Juin à 01:12

    Coucou ma douce May,

    encore un livre trop intéressant, mais j'en ai encore trop entrain pour le moment; mais j'aime bien te faire confiance en matière d lecture je ne suis jamais déçue.

    Passe une douce nuit avant de retrouver la semaine de travail demain.

    Plein de gros bisous d'encouragement.

    16
    Mardi 20 Juin à 06:13

    Je te souhaite un bon mardi. Bisous

    17
    Mardi 20 Juin à 07:32

    journée d'hier, sortie en car, donc rien de fait à la maison, aujourd'hui il va bien falloir que je me bouge...(lol) douce journée à toi

    18
    Mardi 20 Juin à 09:42

    Bonjour May,

    Un livre dont je note la référence, tu me donnes envie de le lire !

    Passe une bonne journée, bises, Véronique

    19
    Mardi 20 Juin à 17:25

    bisous chaud , ça me fait penser a 1976 .... mis bon on est pas encore a autant de jours sans pluie ..... , jeudi la journée la + chaud puis vendredi c'est fini , on ne dépassera pas 25° ...

     33° ici en ce moment ... a l'ombre

     bisous Photo

    20
    Mardi 20 Juin à 21:33

    Bonsoir May. Ta chronique donne envie de lire ce roman. Bisous

    21
    Mercredi 21 Juin à 07:14

    Un livre que je vais prendre avec plaisir pour le mois qui arrive 

    22
    Mercredi 21 Juin à 14:06
    Je suis sur un univers magique qui est le tiens pour te souhaiter une agréable journée
    23
    Missnefer
    Mercredi 21 Juin à 19:09
    Intéressant
    24
    Vendredi 23 Juin à 15:04

    Décidément, j'y suis bien alors je reste...

    Hallucinant !!! Qui aurait pu pensé que l'article suivant parlerait de grosses chaussures, de Sept Lieues. Je n'en reviens toujours pas.

    En plus du sujet qui me plait évidement, peut-être que le destin m'indique que je dois le lire. Trouverais-je des réponses, des réflexions qui me sont propres ?

    Si je tarde à te rendre visite c'est que je ne me connecte plus très souvent mais ce n'est pas l'envie de te répondre qui m'éloigne de mon ordi, bien au contraire.

    Raymond Devos est le comique que j'ai de loin préféré. D'ailleurs, c'était bien plus qu'un simple comique, c'était un grand monsieur, quelqu'un qui savait jongler avec les mots. On pourrait aussi parler de son sens de la poésie, de la réalité etc.

    Dans une autre mesure j'adorais Pierre Desproges mais aujourd'hui, ca passerait beaucoup moins bien. Il y avait aussi Alex Metayer, mais je le trouvais très irrégulier dans ses sketches.

    Je te dis à bientôt May.

    J'espère que tu ne souffres pas trop de la chaleur. Un peu de fraicheur devrait poindre son nez bientôt.

    Gros bisous

    25
    Dimanche 25 Juin à 07:55

    Il suffit que je lise ton avis et, déjà, je sais que je vais m'empresser d'aller dénicher ce livre.

    Tu sais si bien résumer.

    Merci pour ce partage. Belle journée, May.

    Gros bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :